Sélection du message

Le pardon et les jeux de rôle bourreau/victime

Pardonner, n'est ce pas là le plus beau cadeau que l'on puisse offrir à l'autre et à sois pour avancer dans c...

Affichage des articles dont le libellé est Education. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Education. Afficher tous les articles

22 décembre 2013

Interdiction de la fessé


 UNE INTERVIEW CINGLANTE D’EDWIGE ANTIER

Commentaire de Olivier Soulier.
Une interview simple et juste ou tout est clairement dit.

21 juin 2013

Campagne télévisée sur les châtiments corporels : une bonne claque pour les parents

Nouvelle campagne de sensibilisation contre la fessée et la gifle (vidéo)

A partir du 22 juin, un clip intitulé « il n’y a pas de petite claque » sera diffusé à la télévision. Il lancera une nouvelle campagne contre les violences éducatives. Proposée par la Fondation pour l'Enfance, elle revendique une éducation "sans violence ni claques ni fessées".


11 juin 2013

En Finlande, la quête d’une école égalitaire

Des établissements sans classements ni redoublements

Au mois de novembre, des parents d’élèves et des enseignants de Seine-Saint-Denis ont organisé la quatrième Nuit des écoles dans le département. Leur objectif : dénoncer les inégalités territoriales en matière d’enseignement. Dans ce domaine, la Finlande s’érige depuis quelques années en modèle, en raison des excellents résultats qu’elle affiche dans les enquêtes internationales mesurant les acquis des élèves.
 2013 Le Monde Diplomatique.fr
Pour entrer dans l’école élémentaire de Rauma, sur la côte du golfe de Botnie, en Finlande, on ne franchit ni portail ni clôture. On passe simplement devant un grand garage à vélos et des jeux. Du gymnase à la salle de musique, tout semble avoir été pensé pour accueillir des enfants. En quarante-cinq minutes de cours, la professeure d’anglais enchaîne cinq activités différentes. Elle capte l’attention de tous dès les premières secondes, grâce à une balle qui circule en même temps que la parole. Un dispositif qui n’est pas inconnu des salles de classe d’autres pays mais qui, avec un nombre moyen de 12,4 jeunes par enseignant finlandais — soit l’un des meilleurs taux d’encadrement pour le primaire en Europe —, semble tout particulièrement efficace ici.