Sélection du message

Le pardon et les jeux de rôle bourreau/victime

Pardonner, n'est ce pas là le plus beau cadeau que l'on puisse offrir à l'autre et à sois pour avancer dans c...

Affichage des articles dont le libellé est Fin de vie - NDE - EMI. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Fin de vie - NDE - EMI. Afficher tous les articles

8 septembre 2015

L'histoire étonnante de Doudou le chat

Les chats de la perception de la mort

Il semble que les chats ont la capacité de sentir la mort, l'arrivée. Plus ou moins graves des observations ont été formulées au cours des dernières années.

Il est vrai que, souvent, avant que leurs dernières heures, les chats sont pressants une caresse ou se réfugier sous les meubles, sombre, se cacher dans des endroits isolés. Le philosophe russe Nicolas Berdyaev dit que son chat "Mourry", Se sentant son arrivée tardive, s'est glissé dans la chambre d'une personne lui-même gravement malade, a sauté sur son lit et il est mort quelques instants plus tard.

Il est dit que les chats aussi se sentirait à l'approche de la mort d'un être humain. Dans certaines maisons de retraite, le personnel s'assure que les chats aller sur les lits des malades et les mourants le lendemain.

Il y a quelques années, la presse a abondamment sur un chat qui ne voulait pas quitter sa maîtrise tombe dans le cimetière de Thouars dans les deux-Sèvres.
L' incroyable et touchante histoire du cimetière doudou Thouars-1990 :


Dans la bonne ville de Thouars dans les deux Sèvres, vivaient en parfaite harmonie un vieux monsieur, veuf et a pris sa retraite, sa fille Françoise et un beau chat noir qui ont répondu (quand il voulait) au nom de doudou.
Doudou adoré Françoise, certainement, mais l'amour de sa vie a été le vieil homme qui, pour sa part, l'a payé bien.



27 mars 2015

Sylvie Ouellet: Mourir l'âme en paix...

Quel titre me direz-vous! Eh bien, il y a plusieurs motivations qui m'incitent à le choisir.

Tout d'abord, il contient le souhait essentiel que j'ai pour vous pour cette nouvelle année qui débute. Rassurez-vous... non pas celui de mourir en 2015, mais plutôt de vivre en paix tout au long de l'année. Alors, pourquoi ai-je employé le mot «mourir» dans ce titre?

Tout simplement parce que pour être en paix et la vivre pleinement, il faut accepter de mourir à toutes les limitations qui freinent nos élans du cœur vers des états de paix. Ainsi, en mourant, nous ne cessons pas d'être, nous devenons réellement qui nous sommes dans notre nature profonde.


2 novembre 2014

Elysway, le Facebook des personnes décédées


Ils ont oser. Faut il en parler ou pas, de ce genre de site, cela aide-t-il à faire le deuil ?
J'en doute, partager sa peine avec les autres de cette façon, c'est se retrouver toujours seul devant un clavier, cela ne vaudra jamais un coup de fil ou une visite amicale.
Je vous en prie, laissez nos morts tranquilles !
Faites vous du fric sur les vivants si vous voulez, ils ont eux, les vivants, la possibilité de choisir.
C.R.

Une société belge a mis au point un réseau social pour les défunts. Baptisée « Elysway », la plateforme permet aux internautes de témoigner leur soutien et partager leurs souvenirs sur le profil du proche disparu.

6 mai 2014

Au-delà de notre vue



Comment a germé l’idée du documentaire « Au-delà de notre vue » ?
[J’ai été  amené à regarder quelques reportages sur les expériences de mort imminente, et je trouvais surprenant que ce sujet ne soit pas davantage médiatisé. Les implications de ces « NDE » sont immenses, elles montrent notamment que la conscience n’est pas forcément secrétée par les neurones, et qu’elle peut survivre à la mort physique. Les conséquences sont tellement vertigineuses que j’ai décidé, avec Alban Barbier (le co-auteur du documentaire), de lancer un documentaire sur ce sujet.]

23 février 2014

Au-delà de notre vue

Un documentaire tout simplement beau sur la vie après la vie réalisé par Anthony Chene

 Bande-annonce du documentaire indépendant (52'). Pour pré-commander le DVD et soutenir le projet, rendez-vous ici : http://fr.ulule.com/contact-audela/


18 février 2014

Un revenant du ciel nous raconte !


Voici le témoignage étonnant d'un homme, français, qui après 3 mois de coma, raconte son vécu dans l'au delà. De confession juive non pratiquant son vécu de mort imminante l'a transformé depuis son retour sur Terre. Il raconte sa vie la haut ...

21 décembre 2013

Unis jusqu'à la mort


Eleanor et Frank ont partagé 65 ans de vie commune avant de s'éteindre le même jour. Ce couple exemplaire est resté lié même dans l'expérience de la mort.

13 décembre 2013

Après la mort…

Marc Dupuis :

Chère lectrice, cher lecteur,

 Suite à ma lettre sur l'accompagnement d'un être aimé dans ses derniers instants, j'ai reçu de nombreux remerciements de lecteurs qui ont traversé, ou traversent, cette douloureuse épreuve. Et beaucoup me demandent maintenant des conseils sur ce qu'il faut faire après la mort.
Ce sujet sort complètement du domaine de Santé Nature Innovation. Et il est très délicat car il dépend des circonstances du décès et des liens que l'on avait avec la personne décédée.

 Néanmoins, je vais essayer de donner quelques pistes. Et je vais partir malheureusement, de ma propre expérience. Pardonnez-moi si ce que je vous dis ne s'applique pas à votre cas.
Valérie et moi avons perdu il y a six ans notre fille aînée Sandrine. Elle avait 12 ans. C'était une enfant toujours joyeuse, bonne élève, sportive, musicienne et passionnée d'origami (pliages japonais). Partout où elle allait, elle laissait sur son passage des fleurs, oiseaux et animaux de toutes sortes en papier de couleur, pour l'émerveillement des petits et des grands. Sa mort, la veille de ses vacances d'été, fut une catastrophe pour ses amis, sa famille et, plus que tout, pour nous.

16 mai 2013

Suicide assisté : un parcours du combattant


Le suicide assisté n'est pas reconnu en France. Dans son nouveau livre, la romancière Emmanuèle Bernheim, Prix Médicis en 1993, raconte comment son père lui a demandé de l'aider à mourir. Une aventure incroyable et bouleversante.

9 mai 2013

Dominique Bromberger : témoignage de 3 semaines de Coma

Un aller-retour : c’est le titre de son livre, et c’est ainsi que Dominique Bromberger, chroniqueur à France Inter, définit ses trois semaines de coma, après un accident de scooter, en mars 2001.

« A aucun moment je n’ai eu conscience d’être proche de la mort. C’est plus tard que m’est apparu le sens de certaines – seulement – de mes visions ou hallucinations. Dans l’une, notamment, une reine d’Espagne vêtue de blanc m’annonçait que je quitterai son pays sans encombre. C’est le moment décisif de mon coma, mais je l’ai vécu comme un rêve, sans interpréter ni comprendre. Chacun apporte une part de soi-même dans ce genre de visions. Peut-être était-ce la Vierge, peut-être ai-je plus la foi que je ne l’imagine ?
Je ne prétendrais pas en être sorti transformé, mais cet accident fut également une chance. Je suis devenu plus émotif, plus sensible aux autres. J’ai appris à mieux aimer ma fille, à admirer ma femme plus encore, à me faire plaisir sans culpabilité ni anxiété.
Deux choses, surtout, dont il faut avoir conscience : l’approche de la mort est douce, sans peur ; et il est essentiel que ceux qui aiment une personne dans le coma viennent la voir, lui parlent, la touchent. C’est ainsi que l’on m’en a tiré. »

18 mars 2013

Dr Eben Alexander: un neurochirurgien apporte des preuves scientifiques de son EMI

Eben Alexander, neurochirurgien à l'esprit rationnel, nous en donne la preuve, après avoir vécu une NDE (expérience de mort imminente). Cet homme de 52 ans atteste de l'existence du Paradis dans ce livre témoignage, aussi extraordinaire que bouleversant. L'auteur nous invite à partager son voyage dans une autre dimension, là où il a rencontré des êtres de lumière, très différents de tout ce que l'on peut connaître sur notre planète...

La preuve du paradis, Voyage d'un neurochirurgien dans l'après-vie... est un récit dont l'authenticité a été reconnue par le Dr Raymond Moody, spécialiste renommé de l'au-delà.http://www.editions-tredaniel.com/la-...


Voici la vidéo

30 janvier 2013

"Faux Départs" : Le Documentaire des "NDE" Le film

Le documentaire "Faux Départ" explore ce qu’on appelle les expériences de morts imminentes plus connues sous son abréviation NDE (Near Death Experience). De nombreuses personnes ayant vécu ces NDE témoignent, ainsi que des personnes issues du monde médical qui ont assisté à certaines de ces expériences. 

24 janvier 2013

La révolution NBIC

Chirurgien et urologue de formation, Laurent Alexandre est également diplômé de Science Po, d'HEC et de l'ENA. Hyperactif et pionnier d'internet, ce coureur de marathon est le co-fondateur, dans les années 90, de Doctissimo.fr. Auteur en 2011 d'un essai intitulé « La mort de la mort », il s'intéresse aujourd'hui aux bouleversements que va connaître l'humanité conjointement aux progrès de la science en biotechnologie.

Les technologies NBIC vont nous permettre de lutter contre la mort, la vieillesse et la maladie.
N comme Nano-technologie, B comme Bio-technologie, I comme Informatique et C comme cognitive. Selon Laurent Alexandre ces techniques vont permettre à l'humain de vivre très très longtemps...

Dans cette vidéo, nous apprenons que 25 % de la population aura un cancer, et que les nano-technologies vont révolutionner  la médecine (c'est déjà en place). Cette vidéo filmée à TEDxParis le 6 octobre 2012 à l'Olympia, est assez étonnante et pleine d'espoir aussi... 

8 janvier 2013

E.M.I. Expérience de mort Imminente

Voici 3 articles sur les EMI ou NDE
  1. Pr Van Lommel médecin, nous livre son étude sur l'ensemble de sa carrière de cardiologue, Pays-Bas.
  2. Jean Paul DUC a vécu une EMI, Suisse.
  3. Pamela Reynols revenue d'une EMI, est décèdée 19 ans après, USA.

Face à la mort : Les 5 regrets des mourants recueillis en soins palliatifs

 Une infirmière australienne, spécialisée dans un service de soins palliatifs d’un hôpital, a accompagné les personnes mourantes dans leurs derniers jours. Dans un livre paru fin 2011, elle a révélé quels étaient les regrets les plus courants que nous avions à la fin de notre vie. 

13 octobre 2012

NDE - EMI : 60 millions d'individus revenus de la mort ?

Et si nos capacités de réanimation nous permettaient d'envisager un « au-delà » ?C'est ce que pense le Dr Jean-Jacques Charbonnier, médecin anesthésiste-réanimateur, qui a rassemblé dans son dernier livre « sept bonnes raisons » d'y croire.

© Sentiments d'éternité / INREES
« Juste après mon arrêt cardiaque, je suis sorti de mon corps. J’étais au plafond et j’ai tout vu ; j’ai assisté à tous les détails de ma réanimation. Je voulais hurler aux personnes qui tentaient de me faire revenir à la vie de me laisser tranquille, de me laisser filer, mais ils ne pouvaient pas m’entendre. J’étais formidablement bien et je n’avais pas du tout le désir de revenir dans mon corps. Je suis ensuite passé dans un tunnel. Je baignais dans une lumière d’amour inconditionnel et mon bonheur était d’une puissance indicible. J’ai revu toute ma vie dans ses moindres détails et en accéléré. J’ai ressenti le bien et le mal que j’avais fait aux autres. J’ai rencontré un être de lumière d’une bonté infinie qui m’a demandé ce que j’avais fait de ma vie et ce que j’avais fait pour les autres. Mes parents décédés sont venus m’accueillir pour me dire qu’il fallait que je revienne dans mon corps car je ne pouvais malheureusement pas rester avec eux alors que je le souhaitais ardemment. Ils m’ont montré une frontière qui était une limite que je ne devais pas franchir. Au moment où j’ai réintégré mon corps, toutes mes douleurs terrestres sont revenues et j’étais tellement triste de quitter cette merveilleuse lumière. Je suis maintenant très heureux car je sais qu’il y a une vie après la mort et qu’un jour je serai de nouveau dans cette lumière d’amour. Je sais aussi que, sur cette terre, le plus important est de savoir aimer et aider les autres. Cette expérience a bouleversé ma vie. Plus rien ne saura jamais comme avant. »

Les voyages vers l’au-delà