Sélection du message

Le pardon et les jeux de rôle bourreau/victime

Pardonner, n'est ce pas là le plus beau cadeau que l'on puisse offrir à l'autre et à sois pour avancer dans c...

Affichage des articles dont le libellé est Hernu Patrice. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Hernu Patrice. Afficher tous les articles

15 janvier 2017

Patrice Hernu: La génétique des peuples bibliques de phararon à Jésus

Interview réalisée sur BTLV et retranscrite par Essentia/64 un gros travail essentiel disponible à la lecture.  


 
-Bonsoir.
-Ravi de vous accueillir. Vous êtes docteur en mathématiques et en économie appliquée, administrateur de l’INSEE, conseiller international des hautes études de la sécurité et de la justice sous l’autorité du 1er ministre pour les risques environnementaux. Vous avez été professeur en économie et en développement durable au sein de l’Université Paris Dauphine, vous avez un long CV quand même Patrice…!
 

30 août 2015

Le porc déchaîne les polémiques

Je me suis souvent demandé pourquoi certaines religions interdisaient la consommation de viande de porc. Certains diront c'est parce que c'est dans les écritures... Pour moi ce n'est pas suffisant ! S'il fallait faire ou pas faire ce qui à été écrit il y a 2000 ans et plus, la vie serait un enfer pour certains. Viande halal ou cascher, même questionnement. 
Les réponse sont évoquées dans cet article, le sang serait le véhicule de l'âme, d'où l'obligation de saigner un animal, quand au porc, viande noble puisque proche de l'humain, il serait dédié aux prêtres et aux aristocrates et interdit au peuple, trop impur. 
Cependant cet article traite en premier lieu des récentes découvertes de chromosomes communs entre le porc et l'humain. Le porc domestique serait un OGM racontent les plaques sumériennes... erreurs de traduction ou pré-histoire méconnue ? Patrice Hernu nous donne son avis sur la question.
En tout cas, au pays des rillettes ça va chauffer... C.R. 

Le porc déchaîne les polémiques : retour arrière sur les manipulations génétiques des civilisations antédiluviennes !

Depuis que les généticiens ont confirmé que le porc est un sanglier avec deux chromosomes supplémentaires, apparentés à deux chromosomes humains, l'un lointainement, l'autre plus précisément, on est dans le délire plus complet.  Il faut empêcher la vérité de se faire jour. Quelle vérité ? Deux éléments :
  1. Cet ajout n'aurait rien de naturel. Bref, le porc serait un OGM ;
  2. Ce trafic de gêne est très clairement évoqué dans les écrits sumériens qui les imputent aux dits anunakis, sans doute les fermiers du jardin, hyperboréens antédiluviens qui maintiennent comme ils peuvent leurs savoirs et techniques malgré la supériorité numérique des "lulus", les hommes primitifs qui sont évidemment "à leur image". Et pour cause !

Je reviendrai dans un autre article sur l'épisode dit de la création du "sapiens sapiens" à partir du génome trafiqué d'un Adam, après qu'un ovule fécondé par ce mélange a été implanté dans le ventre de l'épouse d'Ea. De sorte que dans la translittération biblique lointaine, on peut discuter si Eve est la propriétaire de cet ovule ou si c'est l'épouse d'Ea. Toujours est-il que le modèle obtenu - à quel stade ? - fut répliqué et implanté dans le ventre de deux fois 7 princesses du jardin qui donnèrent naissance à 7 mâles et 7 femelles.

Ainsi se trouvent expliquées - j'y reviendrai - les erreurs de traduction et de compréhension intervenues lors du recollement de la Bible. Comment ces 72 grammairiens et les auteurs perdus des textes intermédiaires pouvaient-ils avoir la moindre idée de ce dont parlaient en fait ces textes !

Depuis plus de trois ans, je lis et je relis sans relâche ces textes pour tenter de comprendre intimement leur processus allégorique, sémantique, social et historique, en écartant tout ce qui a pu être écrit à leurs propos. Je n'avais pas toujours pas "décidé" si ces textes constituaient de géniales allégories ou si ces accouchements - le premier au bénéfice d'une césarienne qui ne provoquera pas la mort de la mère -, ou si les seigneurs anunakis, si directement compatibles avec le sapiens, possédaient réellement des connaissances et des techniques génétiques que nous approchons par une autre voie.

Par une autre voie parce que la technique génétique, si elle est avérée, est présentée comme approximative dans ses effets.



Trois éléments sont très impressionnants malgré tout :


16 août 2015

Assomption, un retour progressif vers le symbolisme chrétien, druidique, sumérien, égyptien d'avant Nicée ?

Eglise de Savigné L'Evêque


En ce jour de l’Assomption, chrétiens de foi ou de culture, musulmans puisque le Coran reconnaît le Nouveau testament dont il a enrichi l'interprétation par la 19ème sourate, celle de Marie qui porte le chiffre de la création ultime, et au-delà tous ceux qui refusent la conception purement patriarcale ou transcendale de la création, nous tentons légitimement de nous rappeler le sens profond de cette fête ! Car elle n'appartient pas seulement à ceux qui l'ont instituée même si cette évolution récente révèle quelque chose de profond.


Instituée entre 1850 et 1854, l'Assomption entendait mettre fin à plusieurs millénaires d’obscurantisme quant au rôle de la femme dans la société et le couple à la suite de l’abandon des dieux féminins.


Ceci contre le système patriarcal institué par l’Egypte post mosaïque, la Babylone idolâtre et certaines formes de l'unitarisme notamment. Après le concile de Nicée, jusqu'aux scissions progressives de la spiritualité christique, je ne parle pas seulement du "christianisme" entre chrétiens catholiques, musulmans et juifs (au sens religieux), la pratique religieuse d'une spiritualité commune en fait à toute l'Europe et à tout le bassin méditerranéen a été dominée par la lutte entre unitaires et trinitaires.


29 juillet 2015

L'ENIGME DU SUAIRE DE TURIN sur la 5



On avance. Un peu seulement !

Le consensus se fait sur la datation : 1380-1430. Mais pas sur le procédé.

La datation correspond malgré tout à la date à laquelle il apparaît dans l'histoire.

En effet, la famille qui afficha la première fois le suaire le présenta non comme le suaire du Christ mais comme le suaire de la réédition de sa passion par Jacques de Molay dont la détentrice était très proche. Il a été en effet présenté par Jeanne de Vergny, cousine du grand maître, puis restauré par les sœurs de Notre Dame d'Orléans vers 1350. L'ordre de "dame dieu" était la cellule centrale du temple maintenu, dirigé par le connétable puis par les Stuarts et les Armagnac qui soutinrent Jeanne d'Arc, une "Jean".

16 mars 2015

Patrice Hernu: Genèse III (Sumérienne et ses héritières)

   Genèse III (Sumérienne et ses héritières)

Dans les tablettes sumériennes, les dieux sont des concepts symboliques ou opératoires qui permettent de transmettre la connaissance d'événements ou de faits dont la science n'était pas ou plus totalement à portée de main. Science réservée à quelques initiés ou tout simplement perdue. Les tablettes sur la bataille céleste ou sur l'émergence de l'homme et de la création sur Terre, ce qu'on appelle la Genèse ou en sumérien "Adapa", revèle un savoir qui n'était pas ou plus "compris" par les scribes qui recopiaient les récits de la tradition, depuis des millénaires. Il n'est d'ailleurs pas simple d'évaluer le temps pendant lequel ils ont été oralement transmis avant de commencer d'être retranscrit par écrit ou par symboles. Il est difficile de démêler la falsification volontaire des origines et la déformation inévitable au fur et à mesure de la transmission dans des contextes culturels opposés. Je ne m'y hasarderai pas.

Je reprends donc non sous forme d'un récit structuré, lequel viendra peut-être, mais de notes et de réflexions, tellement la version sumérienne de la Genèse pose de questions, d'ordre divers. Allons donc pas à pas, avec prudence, droit à l'erreur et discussions contrastées. 

Patrice Hernu: Genèse II

Une chute fantasmatique qui accompagne l'apparition du patriarcat, une trahison sémantique de la connaissance primordiale et l'apparition d'un nouveau mythe qui fait sens...

Genèse II

Dans les tablettes sumériennes, les dieux sont des concepts symboliques ou opératoires qui permettent de transmettre la connaissance d'événements ou de faits dont la science n'était pas ou plus totalement à portée de main. Science réservée à quelques initiés ou tout simplement perdue. Les tablettes sur la bataille céleste ou sur l'émergence de l'homme et de la création sur Terre, ce qu'on appelle la Genèse ou en sumérien "Adapa", revèle un savoir qui n'était pas ou plus "compris" par les scribes qui recopiaient les récits de la tradition, depuis des millénaires. Il n'est d'ailleurs pas simple d'évaluer le temps pendant lequel ils ont été oralement transmis avant de commencer d'être retranscrit par écrit ou par symboles.

[Cet article est la suite de  Genèse I : http://cavalierandonneur.blogspot.fr/2015/03/patrice-hernu-genese-i.html

13 mars 2015

Patrice Hernu: Génèse I

Si vous faite parti des lecteurs d'Anton Parks,et comme un moi un peu perdu par cette relecture des tablettes sumériennes de façon plus ou moins romancée, vous trouverez dans cette série d'articles de Patrice Hernu (le frère de Charles), un éclairage bienvenu. Cette série d'articles éclaire nos origines et réserve bien des surprises au lecteur, surtout là où l'actualité pointe encore et toujours vers nous Jérusalem et Israël. 
Qui sommes nous ? d'où venons nous ? des éléments de réponses éclairerons sans aucun doute la lanterne du lecteur avec cette série de cinq articles, dont voici le premier. Les liens vous permettrons de lire les autres sur Facebook pour ceux qui adhèrent au système. C.R.

Genèse I

J'ai sans cesse remis à plus tard les chroniques promises sur la Genèse et notamment la genèse sumérienne, car, je dois l'avouer, je ne savais pas comment aborder la question. Face à toutes les falsifications, récits fantaisistes déjà publiés, proposer un "nouveau récit" pour constituer un objet à discuter comme je l'ai fait pour Moïse et Akhénaton, c'était ajouter une interprétation de  plus. Alors, plutôt que de faire des articles à la manière des universitaires ou des archéologues traditionnels, ou encore des traducteurs qui pensent avoir découvert le graal et entendent se réserver une sorte d'exclusivité du savoir, de Botéro à Sitchin, en passant par les  Anton Parks et Pierre Jovanovici, premières ou  secondes mains dont les arrières-pensées sont si flagrantes  qu'on finit par ne plus lire les pépites dont fourmillent pourtant leurs livres, je préfère livrer mes doutes et mon approche, avec ses coutures et son absence de finition.

Car au-delà de tout, ce sont tant de nouvelles questions qui se posent, auxquelles proposer une réponse fantastique pour se faire connaître en profitant de l'absence de vraie recherche sur cette image que nous fantasmons de notre scène primitive - là est la vraie question - me semblent, aujourd'hui, dérisoire.

29 août 2014

Il y a plus que du Néandertal en certains d'entre nous !

Voici ce à quoi devrait ressembler une jeune Neandertal-e d'après les dernières reconstitutions.

Patrice Hernu
Il y a désormais plus de quatre ans que j'avance prudemment la conjecture que la rencontre avec le Neandertal ne serait pas pour rien avec la formidable explosion de la connaissance qui naît de la rencontre entre la première tribu sortie d'Afrique voilà plus de 60 000 ans, lors d'un léger répit dans l'ère de Würms, après le cataclysme climatique provoqué par l'explosion du Toba.


22 août 2014

Moïse serait Akhénaton le père de Toutankhamon - Acte 4 - Epilogue et références

Moïse franchit la mer d'éternité en divisant les eaux comme la barque sépare les eaux primordiales avant la présentation à Horus...la mer rouge ne s'est jamais ouverte...

Moïse Aménophis, Œdipe symbolique - Non, Akhenaton n'était pas un pharaon hérétique... acte, 4 épilogue et références


Acte IV Textes de Patrice Hernu :

25 ans plus tard.

Nous sommes à Zarw, son village natal.

Comme l’explique le Livre de l’exode, Moïse était revenu une fois en Egypte pour un bref séjour.
 
Après son départ, deux corégents avaient attendu que Toutankhamon grandisse : Smenkhkarê d’une part dont l’identité est discutée et un autre familier, Horemheb ou Ay, les historiens se disputent encore, Ay sans doute, le négociateur. A la mort de Toutankhamon, intervenu avec sa femme et ses deux filles, dont une mort-née, succède précisément Aye, le grand oncle de Moïse, qui avait été l’époux de Teye, mère nourricière de Néfertiti comme de Moïse...


Moïse serait Akhénaton le père de Toutankhamon - Acte 2 & 3

Photo: Néfertiti, dont le cartouche signifie Belle est la beauté d'Aton, la belle est venue et donc Aton y figure, ce qui renforce l’hypothèse qu’elle est destinée à Akhenaton… Elle est très belle, même si elle a été reliftée en Allemagne ! (Musée de Berlin)  Après la fuite d’Akhenaton, elle aurait survécue. L’hypothèse la moins contestée est qu’elle serait devenue homme et Smenkhkarê, roi de Thèbes, grand prêtre des derniers secrets… Si tel est le cas, il est vraisemblable qu’elle a été tuée par les trois Jubelim… Dans ce cas, on possède sa momie mais le corps ayant pourri avant d’être embaumé, l’ADN est inexploitable…

Acte II Textes de Patrice Hernu :

Moïse Aménophis fut ensuite éduqué à Héliopolis par les prêtres de Ra selon les textes égyptiens dans les mêmes lieux et dates que ceux attribués par Manéthon au 1er  siècle av JC.  à propos du Moïse correspondant à celui de la Bible. Tout ceci sous la surveillance d’Anen, prêtre de Râ, qui était le frère ainé de la reine Tiye. Il partit vivre néanmoins à Thèbes pendant son adolescence,  à l’âge de 16 ans...


Moïse serait Akhénaton le père de Toutankhamon - Acte 1

Voici une série de 3 articles qui résultent du travail de chercheurs, égyptologues, et de spécialistes de l'époque sumériennes. Nous, néophytes que peut-on en penser ? 
Ce qui est certain, le 1 er testament de la Bible, à été ré-écrit par le pharaon Ptolémée II un Grec, en -200 av J-C, la septante, il aurait fait rapatrier à Alexandrie, tous les ouvrages existants, et récupéré en inquisiteur tout écrit rentrant en Egypte, y compris sur le bateaux marchand venus y faire escale. 

Quand au nouveau testament tout le monde sait qu'il été ré-écrit par le pouvoir romain sous Constantin 1er au 4 ème siècle ap J-C, et modifié de nombreuses fois. Il n'y a rien de l'époque de Jésus, rien, aucun écrit, que des traditions orales...Même les manuscrits de la mer morte sont  postérieurs à la mort du Christ, ils attestent cependant la réalité de la présence de Jésus dans cette région. Mais revenons à Moïse...C.R.



Textes de Patrice Hernu :

La Bible et le Coran relatent que Moïse est né en Egypte, qu’il fut élevé au Palais Royal de Pharaon, et qu’il a guidé les Hébreux lors de l’Exode vers le pays de Canaan. Qui a été le pharaon de l’esclavage dont est censé se libérer le peuple hébreu ? Qui était Akhenaton ? Qui est de ce fait Toutankhaton ? Akhenaton est-il vraiment le premier monothéiste ?