Sélection du message

Le pardon et les jeux de rôle bourreau/victime

Pardonner, n'est ce pas là le plus beau cadeau que l'on puisse offrir à l'autre et à sois pour avancer dans c...

Affichage des articles dont le libellé est Histoire et civilisations anciennes. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Histoire et civilisations anciennes. Afficher tous les articles

15 janvier 2017

Patrice Hernu: La génétique des peuples bibliques de phararon à Jésus

Interview réalisée sur BTLV et retranscrite par Essentia/64 un gros travail essentiel disponible à la lecture.  


 
-Bonsoir.
-Ravi de vous accueillir. Vous êtes docteur en mathématiques et en économie appliquée, administrateur de l’INSEE, conseiller international des hautes études de la sécurité et de la justice sous l’autorité du 1er ministre pour les risques environnementaux. Vous avez été professeur en économie et en développement durable au sein de l’Université Paris Dauphine, vous avez un long CV quand même Patrice…!
 

8 septembre 2015

Nouvelle découverte essentielle à Stonehenge


Les archéologues anglais ont fait une des découvertes des plus importantes de l'histoire britannique: un vaste monument de pierres enterrées, datant de 4500 ans avant J-C, ce qui fait parti d'un "super-Henge" qui éclipse Stonehenge par un facteur de 12.

L'incroyable découverte a été faite sous la Durrington Walls super-Henge, qui est d'environ 1,5 kilomètres (0,93 miles) de large et situé à environ trois kilomètres (1,9 miles) de Stonehenge, dans le Wiltshire, Royaume-Uni.
Le monument nouvellement découvert se compose d'environ 90 pierres enfouies sous le site. Si elle est confirmée, ce serait le plus grand monument néolithique en Grande-Bretagne.


3 septembre 2015

L'Enigme des Rois de France - De Chambord à Versailles


Le film "Le Secret de François 1er" dévoilait les messages cachés dans les châteaux du roi de la Renaissance. Une vaste cabale architecturale et géographique fut ainsi implantée sur la terre de France.
Comme François 1er avec Chambord, Louis XIV marqua son temps avec l'édification d'un palais symbolique de la monarchie à son apogée, Versailles. Par-delà les chroniques de cour et de cœur, abondamment commentées par les historiens, le message profond du château et des jardins reste encore mal compris. Derrière les références à la mythologie gréco-romaine, se cache en effet tout un univers symbolique et ésotérique à explorer, donnant à l’œuvre du Roi-Soleil une dimension inattendue et stupéfiante.
Documentaire.
Durée: 51 minutes.

L'Enigme des Rois de France - De Chambord à Versailles - Chapitre 1 from Marc Bielli on Vimeo.

30 août 2015

Le porc déchaîne les polémiques

Je me suis souvent demandé pourquoi certaines religions interdisaient la consommation de viande de porc. Certains diront c'est parce que c'est dans les écritures... Pour moi ce n'est pas suffisant ! S'il fallait faire ou pas faire ce qui à été écrit il y a 2000 ans et plus, la vie serait un enfer pour certains. Viande halal ou cascher, même questionnement. 
Les réponse sont évoquées dans cet article, le sang serait le véhicule de l'âme, d'où l'obligation de saigner un animal, quand au porc, viande noble puisque proche de l'humain, il serait dédié aux prêtres et aux aristocrates et interdit au peuple, trop impur. 
Cependant cet article traite en premier lieu des récentes découvertes de chromosomes communs entre le porc et l'humain. Le porc domestique serait un OGM racontent les plaques sumériennes... erreurs de traduction ou pré-histoire méconnue ? Patrice Hernu nous donne son avis sur la question.
En tout cas, au pays des rillettes ça va chauffer... C.R. 

Le porc déchaîne les polémiques : retour arrière sur les manipulations génétiques des civilisations antédiluviennes !

Depuis que les généticiens ont confirmé que le porc est un sanglier avec deux chromosomes supplémentaires, apparentés à deux chromosomes humains, l'un lointainement, l'autre plus précisément, on est dans le délire plus complet.  Il faut empêcher la vérité de se faire jour. Quelle vérité ? Deux éléments :
  1. Cet ajout n'aurait rien de naturel. Bref, le porc serait un OGM ;
  2. Ce trafic de gêne est très clairement évoqué dans les écrits sumériens qui les imputent aux dits anunakis, sans doute les fermiers du jardin, hyperboréens antédiluviens qui maintiennent comme ils peuvent leurs savoirs et techniques malgré la supériorité numérique des "lulus", les hommes primitifs qui sont évidemment "à leur image". Et pour cause !

Je reviendrai dans un autre article sur l'épisode dit de la création du "sapiens sapiens" à partir du génome trafiqué d'un Adam, après qu'un ovule fécondé par ce mélange a été implanté dans le ventre de l'épouse d'Ea. De sorte que dans la translittération biblique lointaine, on peut discuter si Eve est la propriétaire de cet ovule ou si c'est l'épouse d'Ea. Toujours est-il que le modèle obtenu - à quel stade ? - fut répliqué et implanté dans le ventre de deux fois 7 princesses du jardin qui donnèrent naissance à 7 mâles et 7 femelles.

Ainsi se trouvent expliquées - j'y reviendrai - les erreurs de traduction et de compréhension intervenues lors du recollement de la Bible. Comment ces 72 grammairiens et les auteurs perdus des textes intermédiaires pouvaient-ils avoir la moindre idée de ce dont parlaient en fait ces textes !

Depuis plus de trois ans, je lis et je relis sans relâche ces textes pour tenter de comprendre intimement leur processus allégorique, sémantique, social et historique, en écartant tout ce qui a pu être écrit à leurs propos. Je n'avais pas toujours pas "décidé" si ces textes constituaient de géniales allégories ou si ces accouchements - le premier au bénéfice d'une césarienne qui ne provoquera pas la mort de la mère -, ou si les seigneurs anunakis, si directement compatibles avec le sapiens, possédaient réellement des connaissances et des techniques génétiques que nous approchons par une autre voie.

Par une autre voie parce que la technique génétique, si elle est avérée, est présentée comme approximative dans ses effets.



Trois éléments sont très impressionnants malgré tout :


16 août 2015

Assomption, un retour progressif vers le symbolisme chrétien, druidique, sumérien, égyptien d'avant Nicée ?

Eglise de Savigné L'Evêque


En ce jour de l’Assomption, chrétiens de foi ou de culture, musulmans puisque le Coran reconnaît le Nouveau testament dont il a enrichi l'interprétation par la 19ème sourate, celle de Marie qui porte le chiffre de la création ultime, et au-delà tous ceux qui refusent la conception purement patriarcale ou transcendale de la création, nous tentons légitimement de nous rappeler le sens profond de cette fête ! Car elle n'appartient pas seulement à ceux qui l'ont instituée même si cette évolution récente révèle quelque chose de profond.


Instituée entre 1850 et 1854, l'Assomption entendait mettre fin à plusieurs millénaires d’obscurantisme quant au rôle de la femme dans la société et le couple à la suite de l’abandon des dieux féminins.


Ceci contre le système patriarcal institué par l’Egypte post mosaïque, la Babylone idolâtre et certaines formes de l'unitarisme notamment. Après le concile de Nicée, jusqu'aux scissions progressives de la spiritualité christique, je ne parle pas seulement du "christianisme" entre chrétiens catholiques, musulmans et juifs (au sens religieux), la pratique religieuse d'une spiritualité commune en fait à toute l'Europe et à tout le bassin méditerranéen a été dominée par la lutte entre unitaires et trinitaires.


10 août 2015

Un mystérieux message retrouvé à Jérusalem vieux de 2000 ans

Un message codé datant du premier siècle de notre ère a récemment été retrouvé dans une grotte de Jérusalem ayant abrité de son temps un bain rituel. Pour l'heure, la signification de ces inscriptions demeure encore un mystère. 


Un monolithe géant vieux de 10 000 ans, remet en cause l’écriture de l’Histoire



Si nous sommes incapables d’écrire correctement l’Histoire de ces 70 dernières années, comment espérer que l’Histoire d’il y a 10 000 ans soit correcte ? Partout dans le monde des signes montrent que l’Histoire de l’Homme telle qu’elle est racontée est loin de la vérité, mais nous restons toujours fidèles au modèle enseigné, de peur de nous perdre dans l’inconnu. Ce monolithe découvert au large de la Sicile sera une pièce de plus qui sera rangée dans le catalogue des singularités mais qui ne sera jamais intégrée dans l’Histoire officielle. RI

30 juillet 2015

LES PREMIÈRES ANALYSES D’ADN DES CRÂNES ALLONGÉS DE PARACAS RÉVÉLÉES


Paracas est une péninsule désertique située dans la Province de Pisco dans la région de l’Inca, sur la côte sud du Pérou (Que nous visiterons lors du Voyage d'Avril 2016). C’est ici qu’un archéologue péruvien, Julio Tello, a fait une découverte étonnante en 1928 : un cimetière contenant des tombes remplies avec les restes de personnes ayant des crânes allongés ! C'est l'une des découvertes les plus complexes et importantes trouvées à ce jour n’importe où dans le monde. Les "Crânes de Paracas", Julio Tello en a trouvé plus de 300, qui sont censés remonter à environ 3 000 ans. Une analyse de l’ADN a maintenant été réalisée sur l’un des crânes et Brien Foerster expert sur ce sujet a publié des informations préliminaires concernant ces crânes énigmatiques. Il est bien connu que des cas d’allongement du crâne est le résultat de la déformation crânienne, technique d’aplatissement de la tête, le crâne est délibérément déformé en appliquant une force contraignante sur une longue période de temps. Il est habituellement réalisé en liant la tête entre deux morceaux de bois. 
Cependant, alors que la déformation crânienne modifie la forme du crâne, il n’altère pas son volume, son poids ou autres éléments qui sont caractéristiques d’un crâne humain normal.

Les crânes de Paracas sont différents

18 juillet 2015

Sedan 1615, une bien étrange histoire


« SIGNES » DANS LE CIEL DE SEDAN AU XVIIe SIECLE
 

Ce document a été découvert par mon amie et complice Alexandra Schreyer dans les archives d'une ville de l'Est de la France, Guy Tarade.
Les très étranges apparitions de Sedan au mois de novembre 1615 :
Ces phénomènes, qui se déroulèrent dans cette grande ville des Ardennes, méritent de retenir notre attention. Les textes rédigés, à l’époque, évoquent pour nous certaines manifestations ufologiques des temps présents !


Signes épouvantables dans le ciel de Sedan – synthèse simplifiée

Le huitième Novembre 1615, à vingt trois heures du soir il fut observé d’étranges lumières dans le ciel de la ville de Sedan : l’une avait la forme d’une immense lance rouge le feu : L’autre était plus lumineuse et avait la forme d’un petit Balai. Celles-ci furent aperçues par la sentinelle qui était de garde ce soir là. Celle-ci fut tellement épouvantée à la vision de ces deux lumières dans le ciel, qu’elle en prit peur et abandonna son poste.

L'homme était tellement apeuré que son cri ameuta toute la communauté villageoise cette dernière étant persuadée qu’un ennemi venait pour l’attaquer.
Hommes et femmes sortirent de leur maison.

Les hommes ce rendirent à l’arsenal pour se munir de leurs armes tandis que les femmes allumaient des feux un peu partout afin de faire fuir les étranges lumières démoniaques...




22 avril 2015

Cercles de pierres - Lumière et Sons - La trace des géants







Michael Tellinger:"Le son est la source première de toute chose dans l'univers.


Nous ne comprenons pas ce qu'est le son dans notre réalité, nous n'en avons aucune idée.


Ce que nous savons ce n'est qu'une toute petite partie de ce qu'est réellement un son, comment il fonctionne, et de ce qui se passe quand le son est propulsé au-delà de la vitesse de la lumière.

Le son voyage au-delà de la vitesse de la lumière ; c'est une percée absolument majeure qui a été faite en sciences physique en 2005, dans l'état du Tennessee au USA. 
C'est un des secrets les mieux gardé de la science."

Michael Tellinger évoque ses recherches concernant les millions de stones circles (cercles de pierres) qui existent sur le sol de l'Afrique du Sud. Ces pierres résonnent comme des cloches. Le son serait un des secrets de l'univers le mieux gardé.
Il nous explique en quoi ceux-ci étaient en fait des générateurs d'énergies libres qui utilisaient des technologies de fréquences sonores et d'électro-magnétisme émanant de la Terre. 
C.R.


16 mars 2015

Patrice Hernu: Genèse III (Sumérienne et ses héritières)

   Genèse III (Sumérienne et ses héritières)

Dans les tablettes sumériennes, les dieux sont des concepts symboliques ou opératoires qui permettent de transmettre la connaissance d'événements ou de faits dont la science n'était pas ou plus totalement à portée de main. Science réservée à quelques initiés ou tout simplement perdue. Les tablettes sur la bataille céleste ou sur l'émergence de l'homme et de la création sur Terre, ce qu'on appelle la Genèse ou en sumérien "Adapa", revèle un savoir qui n'était pas ou plus "compris" par les scribes qui recopiaient les récits de la tradition, depuis des millénaires. Il n'est d'ailleurs pas simple d'évaluer le temps pendant lequel ils ont été oralement transmis avant de commencer d'être retranscrit par écrit ou par symboles. Il est difficile de démêler la falsification volontaire des origines et la déformation inévitable au fur et à mesure de la transmission dans des contextes culturels opposés. Je ne m'y hasarderai pas.

Je reprends donc non sous forme d'un récit structuré, lequel viendra peut-être, mais de notes et de réflexions, tellement la version sumérienne de la Genèse pose de questions, d'ordre divers. Allons donc pas à pas, avec prudence, droit à l'erreur et discussions contrastées. 

Patrice Hernu: Genèse II

Une chute fantasmatique qui accompagne l'apparition du patriarcat, une trahison sémantique de la connaissance primordiale et l'apparition d'un nouveau mythe qui fait sens...

Genèse II

Dans les tablettes sumériennes, les dieux sont des concepts symboliques ou opératoires qui permettent de transmettre la connaissance d'événements ou de faits dont la science n'était pas ou plus totalement à portée de main. Science réservée à quelques initiés ou tout simplement perdue. Les tablettes sur la bataille céleste ou sur l'émergence de l'homme et de la création sur Terre, ce qu'on appelle la Genèse ou en sumérien "Adapa", revèle un savoir qui n'était pas ou plus "compris" par les scribes qui recopiaient les récits de la tradition, depuis des millénaires. Il n'est d'ailleurs pas simple d'évaluer le temps pendant lequel ils ont été oralement transmis avant de commencer d'être retranscrit par écrit ou par symboles.

[Cet article est la suite de  Genèse I : http://cavalierandonneur.blogspot.fr/2015/03/patrice-hernu-genese-i.html

13 mars 2015

Patrice Hernu: Génèse I

Si vous faite parti des lecteurs d'Anton Parks,et comme un moi un peu perdu par cette relecture des tablettes sumériennes de façon plus ou moins romancée, vous trouverez dans cette série d'articles de Patrice Hernu (le frère de Charles), un éclairage bienvenu. Cette série d'articles éclaire nos origines et réserve bien des surprises au lecteur, surtout là où l'actualité pointe encore et toujours vers nous Jérusalem et Israël. 
Qui sommes nous ? d'où venons nous ? des éléments de réponses éclairerons sans aucun doute la lanterne du lecteur avec cette série de cinq articles, dont voici le premier. Les liens vous permettrons de lire les autres sur Facebook pour ceux qui adhèrent au système. C.R.

Genèse I

J'ai sans cesse remis à plus tard les chroniques promises sur la Genèse et notamment la genèse sumérienne, car, je dois l'avouer, je ne savais pas comment aborder la question. Face à toutes les falsifications, récits fantaisistes déjà publiés, proposer un "nouveau récit" pour constituer un objet à discuter comme je l'ai fait pour Moïse et Akhénaton, c'était ajouter une interprétation de  plus. Alors, plutôt que de faire des articles à la manière des universitaires ou des archéologues traditionnels, ou encore des traducteurs qui pensent avoir découvert le graal et entendent se réserver une sorte d'exclusivité du savoir, de Botéro à Sitchin, en passant par les  Anton Parks et Pierre Jovanovici, premières ou  secondes mains dont les arrières-pensées sont si flagrantes  qu'on finit par ne plus lire les pépites dont fourmillent pourtant leurs livres, je préfère livrer mes doutes et mon approche, avec ses coutures et son absence de finition.

Car au-delà de tout, ce sont tant de nouvelles questions qui se posent, auxquelles proposer une réponse fantastique pour se faire connaître en profitant de l'absence de vraie recherche sur cette image que nous fantasmons de notre scène primitive - là est la vraie question - me semblent, aujourd'hui, dérisoire.

6 mars 2015

Le Judaïsme provient de textes sumero-babyloniens


 Les néo-chercheurs et les néo-scientifiques qui se sont dotés aujourd’hui d’une technologie plus adaptée, plus performante et d’un sens critique plus aigu, réécrivent petit à petit l’Histoire. Ce sens critique fait enfin surface, celui qui avait disparu ou qui n’avait jamais existé afin d’empêcher les dogmes d’être remis en question  pour éviter de briser les tabous et d’ensevelir les mensonges.
Les religions, les systémes dominateurs, le darwinisme et le créationnisme vivent leur dernières heures. Même l’astronomie doit réinterpréter ses théories et ses conclusions. Le XXI siècle sera une révolution des esprits de par la fin de ces dogmes qui ont anéanti la conscience de l‘humanité en faveur d‘une élite toujours identique ; si la politique et la finance remplacent les religions, ces dernières continent malgré tout d’œuvrer dans l’inconscient, il est donc urgent d’instaurer une vraie démarche spirituelle.
52178_1401870970Ainsi les nouveaux exégètes, paléologues, paléographes, paléoanthropologues, mythographes, astrophysiciens, historiens et archéologues nous invitent, dans de nombreux ouvrages, en librairie, à reconsidérer nos connaissances imposées par l’orthodoxie régnante et à balayer d‘un revers de la main ces trop nombreux sophismes qui nous ont fait nous égarer, nous éloigner de la vérité et qui ont permis tant d‘abus et d’injustices à l‘encontre des peuples.
Un travail impossible pour certains, car nous ne pouvons concevoir une autre réalité qu’en fonction de l’élargissement de notre propre conscience.

6 février 2015

Vous avez dit Hasard ? ou azar ?

Après la lecture de cet article vous ne direz plus "par hasard" de la même façon.
C.R.

Isis et Osiris le couple sacré (Eden Saga)


Quelle évolution ?

L’histoire de notre espèce ressemble moins à une évolution qu’à une involution. Et c’est bien normal, la physique nous l’enseigne, l’entropie est croissante. Tout se dégrade. Notre espèce comme le reste.

26 janvier 2015

Eden Saga: La trace des géants




Les Pères de nos pères étaient-ils géants ? Ils l’étaient par l’esprit : leur science immense et leurs pouvoirs font de nous des nains. Mais ils étaient aussi très grands par la taille.


28 décembre 2014

"L'Alchimiste du Caire " par Antoine Gigal

Le récit d'Antoine Gigal sur le grand alchimiste et Chimiste du Caire qui résidait à Mokkatam au Moyen Age sur la falaise au Sud Est du Caire.


Plusieurs scientifiques pensent que les Égyptiens ont utilisés le béton pour fabriquer les blocs principaux de la grande pyramide (a l'exclusion des immenses blocs de granit figurant dans les salles). Ce qui est dit ici ressemble simplement à une description de la construction de ces blocs (faite par un profane).
Le mot chimie vient d'alchimie qui vient d'alkemi (à la manière de Kemi), qui vient de Kemet (le nom de l'Egypte antique). Kemet signifie "La Terre Noire" et donne son nom à "L'Oeuvre au noire", terme alchimique.  Voilà en 7 minutes plus d'infos que vous n'en aurez jamais.


14 décembre 2014

Le secret caché des pyramides d’Égypte révelé


Pour la première fois dans l’Histoire, un paradigme historique scientifiquement valide et solide vous est directement présenté, à lui seul capable d’ébranler la construction artificielle imposée par l’enseignement grâce au mépris des faits dérangeants : ces faits qui –  de la taille des grandes pyramides parfois – n’entrent pas dans le palais officiel du savoir prétendu rationnel, et qui, tôt ou tard, remettront en cause nos connaissances.

Ce que vous voyez dans ce film n’est que l’esquisse, la simple entrée en matière, les prémices du dévoilement de nombreuses découvertes, pourtant déjà capables de réorienter la pensée sceptique et l’inciter à réfléchir et à se repositionner.
Grâce à l’insistance et au courage de Vesna Wittke Tallar, ma femme, au talent et à la persévérance de Patrice Pooyard, le réalisateur, et grâce à une équipe d’amis – ils se reconnaîtront et je les remercie tous vivement ici – vous pouvez enfin voir un film documentaire exclusivement fondé sur des faits et sur l’expérience professionnelle des meilleurs experts de terrain mondiaux. Nous sommes ainsi engagés dans une démonstration, dont la matière et les implications vous seront offertes tout au long des six opus suivants qui vont par-delà mon manuscrit « La révélation des pyramides ».
Ces faits vous appartiennent, et il est de votre devoir de les interroger jusqu’à ce qu’ils donnent enfin leur sève : la vérité.


7 décembre 2014

Ramos le Druide





Ramos le guérisseur, le saint, le druide fit renaître la science des plantes qui guérissent


Il est des héros dont l’histoire oublie le nom, mais dont les peuples se souviennent, tant ils furent grands pour leur race, 
et décisifs pour toute l’humanité.

Il reçut le baptême de la foudre  

Sans aucun doute Ramos est de ceux-là. Issu du puissant peuple des Hyperboréens, qui donneront plus tard les Tuatha d’Irlande et les Celtes ou Gaëls d’Europe du nord, Ramos était un simple berger de chèvres, d’où son nom de Ram, le Bélier. Son origine modeste ne le destinait pas au pouvoir, pourtant, quand il eut douze ans, Isis-Thana lui fit le don suprême : l’esprit parfait. La foudre s’abattit non loin de lui, brisant la branche d’un chêne qui lui frappa le crâne. Malgré son exceptionnelle vigueur, le géant perdit connaissance.

Quand il revint à lui, tout environné de lueurs blanches et d’éclats lumineux, il entendit des voix dans sa tête, dans lesquelles il reconnut les pensées des personnes qui l’entouraient.



1 novembre 2014

Samain. Une fête celtique, bien avant la commerciale Halloween



Je n'ai jamais vraiment compris cet engouement pour Haloween, ces citrouilles percées pour faire peur, ces tenues de sorcière portées par des enfants comme ceux que j'ai aperçu dans la rue hier soir. Ce n'ai pas notre culture, c'est une exportation des states comme le père Noël, avec tout le business autour...
Par contre je dois reconnaître que d'inviter ses enfants à aller tirer les sonnettes chez les voisins pour offrir des bonbons est une superbe école de communication. Tous ces bambins seront de bien meilleurs communiquant dans leur vie d'adulte. Encore une fois il y a du positif en toute chose, tout dépend de la façon dont cela est fait. C.R.
 

31/10/2014 (Breizh-info.com) – En cette nuit du 31 octobre au 1er novembre commencera Samain. Samain est le Premier de l’An celte car chez les Celtes, comme chez de nombreux peuples « primitifs » le cycle ne commence pas à la naissance visible des choses mais à la naissance réelle, comme le coeur d’un enfant bat dès sa conception. Le jour commence à minuit, chaque part de lumière contient son potentiel de nuit et Samonios dans sa nuit la promesse du futur soleil et donc de la nouvelle année.

Au cours de cette première nuit de la nouvelle année on exécutait tout un cérémonial rigoureux afin de s’assurer d’une bonne année à venir. Le soir, les Gaulois avaient éteint le feu dans l’âtre de leurs foyers, ensuite, au cours de la nuit ils se rassemblaient en cercle et les druides étouffaient solennellement le feu sacré de l’autel, puis frottaient des branches sèches du chêne sacré jusqu’à enflammer un nouveau feu pour honorer le dieu du soleil, et effrayer les esprits diaboliques. Chaque chef de famille recevait de la braise rouge recueillie dans ce feu pour en allumer un nouveau dans son âtre, feu qui devait brûler jusqu’à l’automne suivant. Ce feu sacré devait protéger du danger le foyer tout au long de l’année. Ce moment est celui où les récoltes ayant été faites, la grande nuit de l’hiver va couver le projet d’un nouveau cycle. C’est le premier jour de l’hiver et le moment ou la Déesse va être fécondée. Le ventre de la Terre prépare dans l’obscurité de sa rondeur le futur jour.