Sélection du message

Le pardon et les jeux de rôle bourreau/victime

Pardonner, n'est ce pas là le plus beau cadeau que l'on puisse offrir à l'autre et à sois pour avancer dans c...

Affichage des articles dont le libellé est OGM. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est OGM. Afficher tous les articles

19 septembre 2014

La Russie dit non aux OGM

Les OGM ne seront pas importés par la Russie (Medvedev)

Les OGM ne seront pas importés par la Russie (Medvedev)
Par La Voix de la Russie | La Russie n'importera pas d'organismes génétiquement modifiés, a déclaré samedi le Premier- ministre Dmitri Medvedev. Il a annoncé avoir ordonné un large suivi en la matière et une analyse du marché russe.

15 septembre 2013

Monsanto : bonne nouvelle, les rats quittent le navire ! Pourvu que ça dure !!!



Les hedge funds et les traders commencent à vendre les actions de Monsanto car les OGM posent trop de problèmes pour Wall Street !

par Mike Adams  rédacteur en chef de NaturalNews.com

Les dirigeants de Monsanto sont en train de vendre leurs actions Monsanto dans des volumes records provoquant une spirale de baisse du cours des actions. Le PDG Hugh Grant vient juste de vendre 40000 parts à 97,74 $, deux hauts responsables Janet Holloway et Gerald Steiner ont récemment abandonné plus de 10.000 actions chacun et Tom Hartley 6.000 autres actions à 100,15 $.

3 septembre 2013

Est-il encore possible de contrer la machine de guerre Monsanto ?

Rappelez vous en 2012 le titre ce que vous pouviez aussi lire sur ce blog :

L'étude Séralini sur les OGM Monsanto, fait trembler le lobie agro-alimentaire mondial. (relire l'article)

Aujourd'hui la publication de cet article reconnue grâce à l'analyse des spécialistes de "Food and Chemical Toxicology", ne serait plus possible puisque le nouveau directeur adjoint de la rédaction de cette revue est un ancien chercheur de Monsanto. Il occupe un poste spécialement créé pour lui de rédacteur en chef adjoint pour la biotechnologie. 
En clair Monsanto a installé un barrage de publication à la FCT, et si l'étude Séralini sortait aujourd'hui on peut douter de sa publication, et par voix de conséquences aucune presse et aucun scientifique ne lui accorderaient quelconque intérêt...sans commentaires...CR

Un ancien chercheur de Monsanto chargé des articles sur les OGM dans la revue Food and Chemical Toxicology (FCT)

27 août 2013

OGM : les apprentis sorciers et MONSANTO sont en train de gagner la bataille

Après le rejet de l'étude Séralini fin 2012 (voir article le Monde.fr), c'est le moratoire d'interdiction des OGM du nouveau Monsanto 810 qui est annulé. L'article du Monde.fr ci-dessous est très bien fait et explique clairement le principe de ce nouvel OGM, c'est plus qu'inquiétant ! Heureusement que les études des chinois sont publiées. mais apparemment tout le monde s'en fou !
Alors qu'une immense majorité de français et d'européens sont contre les OGM, il suffirait de faire un référendum pour le constater, les lobbies des semenciers continuent leur travail de sape auprès des politiques, que nous avons élus.
 Et la démocratie dans tout ça ? 
Et les écolos au gouvernement et qui soutiennent la majorité, ils font quoi ? 
Rien ! Que pouvons nous faire, simples citoyens face aux pouvoirs financiers qui dirige ce monde ?
Manger BIO certainement, mais cela coûte plus cher, et seuls les plus riches pourront se le permettre, pas les petits budgets. 
Le problème du BIO ce sont les producteurs, nos agriculteurs qui ne sont pas aidés suffisament pour transférer leur production classique vers le Bio. Là aussi nos politiques font le jeu des multinationales en ne favorisant pas la production française, rendant ainsi les produits plus rares et plus chers et surtout ils oublient que le devoir d'un gouvernement est d'éduquer les citoyens afin de les protéger. 
La question est : qui gouverne ? CR


La stratégie diabolique des futures plantes OGM : explications


24 juin 2013

Cultiver son jardin pourrait devenir un acte répréhensible


Une nouvelle loi proposée par la Commission européenne souhaite l’illégalité de la pousse, la reproduction ou la vente des semences de végétaux qui n’ont pas été testées et approuvées par une nouvelle autorité (l’Agence européenne des variétés végétales). En criminalisant la culture privée de légumes, la Commission européenne remettrait le contrôle de l’approvisionnement alimentaire à des sociétés comme Monsanto.


En Inde, Monsanto et Unilever ont recours au travail des enfants



Hindustan Lever Ltd, une filiale indienne de la multinationale Néerlando-britannique Unilever, ainsi que la multinationale américaine Monsanto ont recours, à grande échelle, au travail des enfants dans la production des semences de coton en Inde. Un nombre estimé à 25.000 enfants, surtout des filles, travaillent en moyenne de dix à treize heures par jour pour Hindustan Lever, et environ 17.000 enfants travaillent pour Monsanto et leur filiale indienne Mahyco. Total de l'estimation: 42 000 enfants exploités.

1 avril 2013

Une étude russe prouve que les OGM stériliseront l'humanité au bout de 3 générations



On soupçonnait déjà que la perte de la fertilité était au nombre des graves  dégâts occasionnés, une étude récente va dans ce sens. Une étude qui, si elle n'est pas étouffée, pourrait avoir un grand impact sur les décisions à prendre à l'avenir!

En 2009, près de 3% des terres agricoles étaient couvertes d'OGM avec 134 millions d'hectares, selon l'ISAAA, qui, chaque année, fait état des cultures des plantes transgéniques dans le monde. Et le dossier des OGM alimentaires - dont de très nombreuses pages restent encore floues à ce jour - pourrait bien s'alourdir prochainement alors qu'une nouvelle pièce en provenance de Russie est sur le point d'y être ajoutée. 

23 mars 2013

Christine Lagarde et la firme Monsanto dénoncés par une élue d’Europe Ecologie les Verts


Qui était alors la ministre de l’Agriculture ? Mme Christine Lagarde, actuelle ministre de l’économie. Elle ne restera au premier poste que du 18 mai 2007 au 18 juin 2007 ; juste le temps de corrompre les cultures BIO.




17 mars 2013

Journal de la santé : Entretien avec Sylvie Simon et Claire Severac pour Kontre Kulture


L’affaire Seralini (OGM): Début
Monsanto est-il contrôlé ? : 8:48
OGM et population mondiale : 18:12
Liens entre finance et agro-alimentaire : 24:53
Vaccin contre la grippe : 29:55
Pasteur était- il un imposteur ? : 38:35
Y a-t-il encore des herboristes ? : 42:31
Entretien avec Sylvie Simon et Claire Severac pour Kontre Kulture.
www.kontrekulture.com

11 mars 2013

Des milliards d'insectes génétiquement modifiés vont être lâchés sur l'Europe


L’organisation GeneWatch Royaume-Uni rejette le nouveau projet de 
règlement européen pour l’autorisation d’insectes, de poissons, 
d’animaux de fermes et domestiques génétiquement modifiés. 

3 février 2013

Notre Poison Quotidien : le film

Comment les produits chimiques qui contaminent notre chaîne alimentaire sont-ils testés, évalués, puis réglementés ?

Notre Poison Quotidien est une grande enquête de Marie-Monique Robin (Le monde selon Monsanto) qui démontre de manière implacable comment l'industrie chimique empoisonne nos assiettes.

Note: Ce film a uniquement été uploadé dans un but éducationnel. En aucun cas je n'ai l'intention d'en tirer avantage.

Tous droits réservés à ARTE.





11 janvier 2013

Riz OGM avec des gènes de foie humain



 
 Nouvelle incroyable, effarante et scandaleuse. 

On se rapproche sournoisement du fameux film de science-fiction (d’anticipation selon Wikipédia, c’est tout dire) Soleil Vert, dans lequel les êtres humains qui n’ont pas les moyens d’acheter des aliments naturels à cause de leurs prix exorbitants, mangent un aliment de synthèse, produit par une multinationale, qui s’avérera être fabriqué à partir de cadavres humains.
 
Selon le site américain WorldTruht TV, de réputation sérieux, la Société Ventria cultive dans le Kansas, du riz contenant des gènes de foie humain dans le but d’en extraire les protéines artificielles et fabriquer des produits pharmaceutiques.
 

Monsanto poursuivi pour “biopiraterie” par l’Inde

NEW DELHI - L’Autorité indienne de la biodiversité a annoncé, le 11 août, qu’elle allait engager des poursuites judiciaires à l’encontre du semencier américain Monsanto pour avoir mis au point une aubergine génétiquement modifiée à partir de variétés locales sans en avoir demandé l’autorisation.

8 janvier 2013

Marie-Monique Robin, une vrai journaliste en lutte, pour une nouvelle révolution agricole


http://www.mariemoniquerobin.com/crbst%5fMARIE%2dMONIQUE%2dROBIN1.png?t=3wijqgo8xh2651x 


Journaliste d'investigation, réalisatrice et écrivain


Le plus gros mensonge proféré par l'industrie chimique

Marie Monique Robin est journaliste et documentariste, née à Gourgé (Deux Sèvres). Après avoir suivi des études en Allemagne, elle travaille pour France 3 régional, pour des agences de productions audiovisuelles, puis 10 ans pour CAPA, avant de poursuivre son activité en free-lance. Réputée pour son travail d’investigation très précis, très rigoureux, Marie Monique Robin a réalisé plus d’une trentaine de documentaires à travers lesquels s’exprime son engagement en faveur des droits de l’Homme. Ce qui l’intéresse avant tout est d’informer « pour que les citoyens et les citoyennes puissent agir sur le monde qui les entoure ».
En 1995, elle reçoit le Prix Albert Londres pour ses documentaires « Voleurs d’organes » et « Voleurs d'yeux ». Réalisés en Amérique Latine, Afrique, Europe ou Asie, ses documentaires dénoncent la torture aux USA, les dictatures d’Amérique du Sud, les dérives de la lutte contre la pédophilie ou les pratiques de l’entreprise Monsanto, leader mondial des OGM.
 Marie Monique Robin a reçu une dizaine de prix internationaux dont le prix norvégien Rachel Carson en 2009.


2 janvier 2013

OGM: la Pologne interdit deux cultures transgéniques



VARSOVIE - Le gouvernement polonais a interdit mercredi des cultures de maïs et de pomme de terre transgéniques, selon un communiqué officiel publié à l'issue d'une réunion du Conseil des ministres.

24 octobre 2012

OGM Etude Séralini























L'étude Séralini sur les OGM Monsanto, fait trembler le lobie agro-alimentaire mondial.

A peine 2 heures après la sortie de l'étude, les réactions agressives dénonçant et l'invalidant ont envahies les écrans TV, alors qu'il n'avaient pas eu le temps (en 2heures) d'étudier un tel travail.

L'étude à été publiée auprès de la très sérieuse revue Food and Chemical Toxicology, après accord du comité de lecture de scientifiques indépendants et anonymes,qui a donné son accord. Si l'étude n'avait pas été sérieuse, elle n'aurait pas été publiée.

17 octobre 2012

Ogm ou la science contre la démocratie

Les contrefeux destinés à discréditer l’étude de Gilles-Eric Séralini et sa personne ne sont pas près de cesser : « rien de nouveau, manque d’information sur la composition de la ration alimentaire, protocole expérimental biaisé, échantillon statistique insuffisant, présence possible de mycotoxines, coup médiatique, etc. » 

Séralini témoignerait d’un biais anti-Ogm, accusent ses critiques - parabole de la paille et de la poutre. Mais la toxicologie est la seule discipline scientifique où ne rien trouver assure une carrière paisible. Montrer des dangers des éthers de glycol, du nucléaire, du sel, des Ogm expose à des déboires sûrs plutôt qu’à des promotions. Le courage et le mérite de Séralini et de quelques rares scientifiques d’aller à contre-courant sont d’autant plus grands. Tout aussi délicat à manier est l’argument que Séralini utilise une souche de rats sensible aux tumeurs. C’est suggérer qu’il aurait dû utiliser une souche résistante pour ne gêner personne et, bien sûr, laisse soupçonner que cette toxicologie sous influence peut choisir, si nécessaire, la “bonne” souche pour obtenir les “bons” résultats.

9 janvier 2010

Semences OGM = Suicides

Alors que nos agriculteurs français sont en difficultés actuellement en raison de l'effondrement des prix du lait et des céréales, alors que nos gouvernants n'osent pas trop encore autoriser les OGM en France, mais que tout est fait pour qu'un jour on découvre que nous en mangerons bon gré mal gré, en Inde, on s'est posé beaucoup moins de questions. L'agriculteur Indien, pauvre par nature, à répondu au miroir aux alouettes de Monsanto et du gouvernement Indien, devant les semences miracles vantées à grand renfort de pubs, et pour cause :

En Inde 60% de la population vit de l'agriculture et représente la partie la plus pauvre de l'économie. L'utilisation du Coton BT OGM à permis de passer d'une production de 11% à 60 % avec une réduction des pesticides 67%, ce qui à permis à l'Inde de devenir un des principaux exportateurs de coton, et d'enrichir ses paysans. Miraculeux non ?

Seulement les agriculteurs ne peuvent plus produire leurs propres graines, ils sont obligés d'acheter à Monsanto chaque année de nouvelles graines et les prix ont triplés en quelques années.

D'autre part de nouvelles maladies se sont développées sur les plants et des insectes dévastent les plantations. Les plants OGM n'ont pas été programmés pour ces nouveaux fléaux et périssent, pire les insecticides habituels qui ne devaient plus être utilisés, semblent impuissants ! Non seulement les agriculteurs indiens ne maîtrisent pas les prix du coton, qui restent aléatoires, mais comme ils se sont endettés pour acheter les graines et le nouveau matériel, ils rentrent dans le cycle bien connu de la production industrielle, sauf qu'en cas de mauvaise récolte, il n'y a ni Crédit Agricole, ni ministère de l'agriculture, ni Europe et subventions ou aides, pour régler leur problème.
D'où les suicides en masse de milliers d'agriculteurs Indiens, pour qui la faillite est un déshonneur irréparable.

D'autres part les plants OGM programmés pour développer des insecticides ou des protections contre les maladies et  contre les prédateurs connus, se révèlent être poisons lorsque des animaux domestiques viennent à les brouter. Le gouvernement Indien n'a pas encore autorisé le riz OGM, et on peut le comprendre.

Savez vous, que lorsque vous mangez de la viande, la plupart des animaux français ou européens, pire si la viande vient d'outre atlantique, sont nourrit avec des céréales OGM exportées, souvent d'amérique du sud ( Soja du brésil pas cher=déforestation), conditionnées et transformées en France, et vendues sous d'autres formes à nos agriculteurs. (Que penser des poissons et crustacés élevés en Asie ou ailleurs dans des fermes piscicoles sans aucun contrôle et que l'on retrouve chez nos poissonniers!).
Aux Etats Unis la production de maïs est essentiellement OGM et vient engraisser le cheptel américain.

Donc nous mangeons des animaux nourrit avec des OGM, donc aussi les toxines accumulées par ces animaux ,y compris les résidus d'OGM.
Sur une moyenne de vie en France de  80 ans, cumulée à la mal bouffe et à la pollution, on peut penser de les dégâts de type cancers ou autres ne sont pas prêts d'être éradiqués. Certains industriels se sont engagés à ne pas utiliser d'OGM comme Le poulet Loué.
Moralité : mangez de la viande labellisée sans OGM ou du BIO.

Et les aliments pour les chevaux ? Je ne vois pas pourquoi il n'y en aurait pas, mais comme la traçabilité n'existe pas ! 
Je vais en parler à mon cheval !
PH


Article : Ces dernières semaines, 1500 fermiers se sont suicidés collectivement en Inde, dans la province de Chattisgarh. Un phénomène récurrent, puisque les chiffres officiels font état de 1000 suicides mensuels... depuis plus de quinze ans. En cause, l'endettement des paysans lié à l'achat de semences OGM miraculeuses... qui se révèlent catastrophiques.

La suite sur :http://www.lesmotsontunsens.com/inde-suicide-collectif-1-500-paysans-ogm-coton-bt-monsanto-4131


Reportages sur ARTE : le Monde selon Montanto
http://www.arte.tv/fr/connaissance-decouverte/Le-monde-selon-Monsanto/1912794.html

Le bon coté des OGM :
Article web : OGM chimérique : une alouette (pour le miroir) et un cheval (de Troie)

Comment faire accepter par les populations une innovation qui ne leur est d’aucun bénéfice et présente des risques incontrôlables ? Les promoteurs des plantes génétiquement modifiées (PGM) s’ingénuent depuis dix ans à en faire miroiter des applications littéralement extraordinaires, orientées surtout vers la santé humaine. Sur ce terrain de choix parce qu’il permet de convaincre en apitoyant, il y eut d’abord un riz “el dorado” (golden rice) qui permettrait aux populations souffrant de carences alimentaires de complémenter leur régime en vitamine A, ou encore des bananes et tomates dopées de vertus vaccinales. Puis vint le maïs fabriquant une enzyme (lipase gastrique de chien) capable de soulager les souffrances d’enfants atteints de mucoviscidose. Ensuite cette herbe banale (arabette des dames) modifiée pour détecter les mines antipersonnelles. Enfin le pavot dont la chaîne de synthèse de la morphine se trouve bloquée à l’étape de la réticuline, une substance efficace contre le paludisme. Bilan annoncé : des plantes alimentaires secrétant des médicaments contre carences ou maladies, une herbe sauvage devenue sentinelle vigilante des suites de guerre, une plante maléfique (pour drogués) détournée vers la guérison de multitudes innocentes (cf. aussi page « Recherche et environnement »)...
Comment résister à de telles propositions ? ...Plus sur :http://www.infogm.org/spip.php?article2105


Cheval OGM


C'est quand même sympa non ?