Sélection du message

Le pardon et les jeux de rôle bourreau/victime

Pardonner, n'est ce pas là le plus beau cadeau que l'on puisse offrir à l'autre et à sois pour avancer dans c...

Affichage des articles dont le libellé est Robin Marie-Monique. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Robin Marie-Monique. Afficher tous les articles

10 octobre 2015

« On lâche rien ! » Ungersheim, village en transition


Cher(e)s ami(e)s,

« On lâche rien ! », dit la chanson. Comme vous le savez, depuis ma remise de légion d’honneur à Notre Dame des Landes en juin 2013, j’ai fait de ces trois mots mon leitmotiv.
À dire vrai, ce sont eux qui me permettent de poursuivre ma mission de lanceuse d’alerte et d’empêcheuse-de-penser-en-rond, malgré les adversités et les embûches. Il est de plus en plus difficile de monter des projets audiovisuels ambitieux, car les chaînes du bon vieux PAF, y compris ARTE, rechignent à soutenir des documentaires qui titillent l’ordre établi.
C’est pourquoi j’ai plus que jamais besoin de vous !

Après Sacrée croissance ! qui connaît un beau succès (voir sur mon Blog : http://www.arte.tv/sites/fr/robin/), je prépare un nouveau film tourné exclusivement à… Ungersheim, une petite commune alsacienne qui s’est lancée tambour battant dans la transition écologique. Et ça marche ! Pour boucler le budget de ce film très inspirant, j’ai besoin de 2500 souscriptions. C’est toujours le même principe : préachat du DVD, en tirage limité avec des bonus et un livret réservé aux souscripteurs que vous recevrez par la poste.

Je vous remercie par avance de votre soutien précieux sans lequel je serais contrainte à changer de métier…

Marie-Monique Robin


Plus d'infos sur la souscription sur http://membres.m2rfilms.com
Logo M2R Films
Copyright © 2015 M2R Films
Vous recevez ce message car vous faites partie des souscripteurs des films "Femmes pour la Planète", "Les Moissons du Futur" et "Sacrée Croissance !"

Notre adresse:
M2R Films 17 rue Ribot Pierrefitte sur Seine 93380 France

21 janvier 2015

Femmes pour la planète



Avec Pabitra à Kandebas (Népal). Crédit photo : Shruti SHRESTHA
 
CherEs amiEs,

Ce petit mot est un cri du cœur et de la raison : alors que certains voudraient nous embarquer dans la « guerre des civilisations », je choisis l'Humanité ! Alors qu'on traduit déjà en cotes de popularité le grand sursaut collectif et citoyen qui nous a rassemblés pour célébrer la vie et dénoncer la barbarie – sociale, économique, politique –, j'appelle au changement en faveur des générations futures. Pendant que dans les rues du pays s'installe une démonstration de force martiale, je réponds féminité.

Grâce à vous, « Les moissons du futur » et « Sacrée croissance !» ont pu être portés à l'écran. Depuis, chaque jour ils sont diffusés quelque part en France, suscitant des débats enthousiastes sur la société que nous voulons tous construire pour en finir avec la barbarie.

J'ai de nouveau besoin de vous pour boucler le budget de « Femmes pour la planète » avant le 8 mars (voir la bande-annonce).

Il suffit que mille personnes mettent dix euros et le film pourra voir le jour !

D'avance un grand merci !

Marie-Monique Robin

Logo M2R Films
Copyright © 2015 M2R Films

Notre adresse:
M2R Films 17 rue Ribot Pierrefitte sur Seine 93380 France

21 juin 2014

Robin Marie-Monique : Au pays du bonheur national brut

Robin Marie-Monique: je suis heureuse de vous informer que mon reportage “Au pays du bonheur national brut” sera diffusé sur ARTE, le 28 juin à 20 heures. C’est un documentaire de 26 minutes qui raconte l’histoire de cette initiative exceptionnelle prise par le petit royaume duBhoutan de remplacer le bon vieux Produit Intérieur Brut (PIB) par un indicateur de développement plus global,  le “Bonheur National Brut” (BNB).

18 mars 2014

Les excès de la culture OGM en Argentine


En Argentine la culture du Soja OGM Monsanto a remplacée la plupart des autres cultures traditionnelles. La raison est simple, les cours mondiaux sont hauts et le Soja est exporté aux USA et en Europe pour la nourriture des bovins y compris en France.
Comme ce maïs est résistant aux herbicides Roundup vendus par Monsanto, les traitements se font par les airs à hautes doses et arrosent aussi, par les vents, la population. 
Avec l'adoption prochaine du traité transatlantique de libre échange, les OGM seront bientôt cultivés sur le territoire français. Compte tenu des surfaces immenses de notre agriculture nul doute que les traitements atteindrons aussi la population française, et en premier lieu les agriculteurs et leur famille et si ce n'est pas pour demain, ce sera pour après-demain.
Pensons à nos enfants, et voyons ce que vivent nos amis argentins.
Il est grand temps de se rebeller contre de tels accords

Voici le témoignage d'une mère de famille qui se dresse contre un pouvoir immense. 
Un film de Marie-Monique Robin.
C.R.


17 mars 2014

Santé Fe : le gouverneur reconnaît le piège des OGM

Le gouverneur de la province de Santa Fe reconnaît que les cultures transgéniques à grande échelle posent un énorme problème de santé publique

Le piège du développement OGM 

par Marie-Dominique Robin

Disons le carrément, c’est un scoop ! Pour la première fois, le gouverneur de la province de Santa Fe reconnaît devant une caméra, que les cultures transgéniques à grande échelle posent un énorme problème de santé publique et menaçent, à terme, la souveraineté alimentaire de l’Argentine.


15 mars 2014

Les déportés du libre-échange

Les Déportés du libre-échange :
une enquête de Marie-Monique Robin


La Colombie a signé un « accord de libre échange » avec les États-Unis qui est récemment entré en vigueur. Cet accord contient une clause qui oblige les paysans à cultiver des « semences certifiées », c’est-à-dire produites par les « sélectionneurs » comme Monsanto ou Syngenta...


13 mars 2014

TV-SOIS NEWS – mars 2014

Les nouvelles du mois de mars, par Laure Danjou.


Laure Danjou – TV-Sois News – 6/03/2014 par TV-SOIS

Contact Laure : tv-sois-news@orange.fr
Plus d'infos sur L’accord de libre échange USA/Europe et les chemtrails
Plus d'infos sur les généreux maraudeurs


• Les Déportés du libre-échange :
une enquête de Marie-Monique Robin

Sujet abordé par Laure Danjou dans les TV-SOIS-news de mars 2014

3 février 2013

Notre Poison Quotidien : le film

Comment les produits chimiques qui contaminent notre chaîne alimentaire sont-ils testés, évalués, puis réglementés ?

Notre Poison Quotidien est une grande enquête de Marie-Monique Robin (Le monde selon Monsanto) qui démontre de manière implacable comment l'industrie chimique empoisonne nos assiettes.

Note: Ce film a uniquement été uploadé dans un but éducationnel. En aucun cas je n'ai l'intention d'en tirer avantage.

Tous droits réservés à ARTE.





8 janvier 2013

Marie-Monique Robin, une vrai journaliste en lutte, pour une nouvelle révolution agricole


http://www.mariemoniquerobin.com/crbst%5fMARIE%2dMONIQUE%2dROBIN1.png?t=3wijqgo8xh2651x 


Journaliste d'investigation, réalisatrice et écrivain


Le plus gros mensonge proféré par l'industrie chimique

Marie Monique Robin est journaliste et documentariste, née à Gourgé (Deux Sèvres). Après avoir suivi des études en Allemagne, elle travaille pour France 3 régional, pour des agences de productions audiovisuelles, puis 10 ans pour CAPA, avant de poursuivre son activité en free-lance. Réputée pour son travail d’investigation très précis, très rigoureux, Marie Monique Robin a réalisé plus d’une trentaine de documentaires à travers lesquels s’exprime son engagement en faveur des droits de l’Homme. Ce qui l’intéresse avant tout est d’informer « pour que les citoyens et les citoyennes puissent agir sur le monde qui les entoure ».
En 1995, elle reçoit le Prix Albert Londres pour ses documentaires « Voleurs d’organes » et « Voleurs d'yeux ». Réalisés en Amérique Latine, Afrique, Europe ou Asie, ses documentaires dénoncent la torture aux USA, les dictatures d’Amérique du Sud, les dérives de la lutte contre la pédophilie ou les pratiques de l’entreprise Monsanto, leader mondial des OGM.
 Marie Monique Robin a reçu une dizaine de prix internationaux dont le prix norvégien Rachel Carson en 2009.